Wainao : les artistes quelque part dans le coeur

Les artistes expliquent leur travail pour l'énigme "Quelque part dans le coeur" - wainao

Stephane TRAMINS

écrivain

Stephane TRAMINS

L'amour! Ou plus precisement l'amour et ses limites.

C'etait le theme sur lequel j'ai travaille. L'amour est un theme qui m'a toujours fascine et quand on parle de ses limites, Je n'en vois qu'une; LES AUTRES! Cela quelque soit l'intensite de cet amour, qu'elle que soit l'epoque, le lieu, ou les protagonistes.

Pour moi, la plus ou moins grande capacite a faire de son amour avec une personne, une bulle, un ilot.. hors du monde, impermeable de l'exterieur est la condition pour le voir perdurer. Mais c'est une chose extremement compliquee.

Nous sommes tous "ces autres" dont je parle dans le texte. "Les autres"... des uns et des autres. Nous sommes tous, chacun, potentiellement les obstacles d'autrui. Volontairement ou pas, de par nos pensees, nos attitudes, nos regards, nos paroles...

C'est ce que je voulais mettre en avant dans ce texte. Mais il ne suffisait de faire de la rhetorique. Je ne voulais pas faire une demonstration, mais LA PREUVE! Je voulais mettre les gens dans une situation ou ils seraient les 1ers temoins de leur reaction spontanee. Et les faire reflechir sur celle-ci. Le coeur ne ment pas!

l'amour en tant que telle n'existe pas. La seule chose qui existe ce sont des hommes et des femmes qui aiment. On ne peut pas vraiment aborder le theme de l'amour sur la base de grands concepts abstraits...Le seul moyen credible d'en parler c' est de traduire un sentiment. Ce qui est tres difficile voire impossible. Tous les plus grands poetes s'y sont essaye!! Même si la langue francaise est tres sophistiquee et offre un large echantillon de nuances. Il est quasiment impossible d'exprimer des choses qui ont trait a la passion et que l'on ressent dans sa chair, j'ai donc essyaye en utilisant un flot de pensees...et de faire autant que possible appel a des images. Incongrues parfois, mais comme peuvent l'etre nos pensees dans ce genre de situation.

J'ai volontairement souhaite que le personnage qui ecrit la lettre soit dans une bonne situation.

Je deteste les poncifs qui voient la vie de facon binaire: a savoir; on est avec la personne de sa vie qu'on aime depuis toujours, ou on vit dans le malheur et la tristesse eternellement. Je vois le GRAND amour comme un grain de sel....ce tout petit sel qui donne à la vie tellement plus de gout.

Le fait que le persoinnage soit "plutot" heureux est d'autant plus dur car cette frustration dans une situation de relatif confort et bonheur parait totalement irrationnelle pour le monde extérieur! C'est ce qui rend fou, ce petit vide, plus ou moins present, qu'on a tous quelque part dans le coeur. Ce petit regret, ce petit doute. Petit comme les 8 lettres qui composent le prenom a la fin du texte et qui vont changer tout le point de vue de certains d'entre vous. VOILA mon but ultime.

Le texte tout entier a pour objet cette petite seconde a la fin. Ce court moment ou on se dit qu'il y a une erreur, ou on relit le haut de la page pour verifier ce qu'on a rat,. ce qu'on a mal lu. Et non il n'ya rien qui distingue cette lettre d'une autre ecrite par quelqu'un d'autre. Les sentiments sont les mêmes, l'amour est le même.

Je veux que ceux qui ont changé d'avis en une seconde se posent des questions, et s'interrogent sur ce revirement soudain. Sur le qui fait qu'ils pensaient differemment une seconde avant. Sur le fait qu'ils sont" les autres" dont je parle dans le texte.
Et pour ceux que la toute fin de l'histoire ne choque pas, ...qu'ils gardent a l'ésprit que cette version du texte est seulement la 3eme que j'ai faite. Les 2 prénoms etaient differents. Peut etre que leurs reactions auraient ete differentes dans un autre cas de figures. Leurs limites, à eux, existent également. Elles se situent sans doute ailleurs, c'est tout. 

 

cliquer pour voir l'énigme:"Quelque part dans le coeur"

   

RAMON BRUIN

Artiste, dessinateur

Ramon BRUIN - Artiste dessinateur

Ramon Bruin, artiste autodidacte des Pays-Bas, a explosé sur la scène médiatique en 2012, en inventant son propre style qu'il appelle «illusionnisme optique».

 

L’Illusionnisme optique est une combinaison du dessin et de la photographie.
Les illusions en couches multiples sont tirées sur papier ou plusieurs feuilles de papier. Les feuilles de papier sont interactives entre elles et photographiées sous un certain angle, donnent l’impression d’être empilées les unes sur les autres.
La mise en place de nombreux éléments sont nécessaires pour avoir un rendu parfait. ,…Tout est important, l’angle de vue, la position des feuilles etc… Je place tous ces éléments de manière trés précise, afin debout afin d'obtenir un effet 3D assez spécial (cupidon debout en l'occurence).

La seule limite à l'amour est son propre courage et sa détermination a le préserver. Contre la société, ses amis, a famille...

Il faut être trés courageux pour vivre son amour quoi qu'il arrive.
D'où l'idée d'adapter le mythe de cupidon, pour en faire une version plus moderne.
L'amour n'est pas un long fleuve tranquille et je ne voulais donc pas d'un cupidon, tout propre, en lange avec de petites ailes bien soignes.

L'amour est un combat, une quête, une véritable épreuve. on souffre, on saigne, On tombe puis on se relève...quand on pense qu'on y est arrivé un imprévu vous remet a terre....c'est ca l'amour!
C'est pour ca que mon cupidon est un peu sale, avec un short un peu déchiré, un arc en bois et des ailes abimées. Mon Cupidon est un petit guerrier qui ne cêde pas, n'abandonne pas, qui n’a pas peur de se battre....c'est ce que je voulais faire passer.

Il porte un bandeau en référence a l'adage qui dit que l'amour est aveugle. Effectivement on ne choisit pas de qui on tombe amoureux. Le coeur n'attend pas de connaitre la religion. Le statut social, ou le nom de famille, ou l'ethnie...

Les lettres sur lesquelles ce dresse cupidon symbolisent toutes ces lettres potentielles que l'on écrit ou pas, tous regrets, tous ces amours contrariés que l'on a pas pu ou pas oser vivre.
Enfin l'amour est un concept universel et a ce titre j'ai volontairement souhaite que mon cupidon soit brun. Il peut être asiatique, latino- américain,...ou autre même si cela ne se voit pas trop sous le bandeau. Il était important que le message soit universelle.

Voir le travail de RAMON BRUIN sur son site

Cliquez ICI:

dessin realisé par ramon bruin