le nom Wainao - signification-explication-braves, bastards and heaven

WAINAO : braves, bastards and heaven

Le nom Wainao

WAINAO est le nom que nous avons choisi car c’est un mot qui comporte les 3 éléments principaux et constitutifs de notre projet

 

Les deux premiers sont assez faciles à trouver puisque WAINAO se prononce phonétiquement « WHY NOW » à traduire de l’anglais : « Pourquoi maintenant ». Ces deux termes évoquent le questionnement et la notion de temps.

 

  • Questionnement, car le projet se présente sous la forme d’énigmes, ce qui implique forcément de poser et de se poser des questions. S’interroger sur la nature de l’évènement, sur les indices, sur le sujet traité, sur les raisons, les mécanismes qui ont conduit à telle ou telle situation etc… Et plus largement nous appelons les gens à être dans le questionnement, l’interrogation et à être curieux du monde dans lequel ils vivent et de ses complexités.
  • Le temps : nous avons un rapport au temps évidemment très fort puisque le socle sur lequel nous fondons toute notre démarche est l’Histoire et les histoires. D’autant plus que nous adorons faire le lien entre tous ces évènements survenus dans un passé plus ou moins récent et l’actualité.
  • Le troisième élément est le refus, la rébellion, symbolisés par la deuxième partie du mot WAINAO qui signifie NON en portugais. « NAO ». Notre marque est une apologie de l’insolence, du refus d’accepter docilement les conventions arbitraires établies, les idées reçues, les discours martelés, etc… Avant toute chose, la liberté de parole, le pouvoir et le courage d’oser dire des choses que peu d’autres osent dire est la chose la plus importante à nos yeux. Tout le reste est au service de cette liberté d’opinion.

 

La baseline braves, bastards and heaven

Des héros, des salauds et le paradis...

 

L’Histoire est un « roman vrai » comme l'a dit PAUL VEYNE. Si les faits sont indéniables, ils peuvent être abordés de plusieurs angles très différents, et suivant l’endroit d’où on parle la « vérité » peut revêtir un costume ou un autre. ... C’est pour cette raison que cette formule que l’on peut traduire par « Des héros, des salauds et le paradis » illustre à merveille notre état d’esprit. Nous refusons les visions manichéennes qui nous imposent de sanctifier certaines personnalités, d’en diaboliser d’autres et ainsi couper court à tout débat. L’histoire telle que nous la concevons, est une affaire d’hommes et de femmes qu’il appartient à chacun de juger comme bons ou mauvais, en son âme et conscience.